EnergeÔ La Côte - La géothermie sur la Côte

 image energeô paysage

Le projet de géothermie EnergeÔ La Côte vise à exploiter la chaleur naturelle du sous-sol de la région par pompage des acquifères de moyenne profondeur (-2200 m) et profonds (-5000 m). Le rendement (température, débit) pourrait permettre de produire non seulement de l'énergie thermique mais aussi de l'énergie électrique. Ce concept se calque sur un modèle éprouvé qui consiste à extraire l'eau chaude du sous-sol par le biais de deux forages déviés (doublet production-réinjection). Cette exploitation est exempte de stimulation des sols (roches fissurées artificiellement par injection d'eau sous grande pression), puisque la région possède des failles naturelles.

Identification de quatre sites de la Côte

S’appuyant sur un rapport d’évaluation du potentiel géothermique du canton de Vaud, quatre sites de La Côte ont été identifiés comme favorables d’un point de vue géologique et intéressants en termes de besoins en approvisionnement de chauffage: Gland/Vinzel, Nyon, Aubonne et Etoy.

Premier site de géothermie de moyenne profondeur à Vinzel

Le choix du site de Vinzel a été dicté par le contexte géologique de la Côte, soit la proximité immédiate de la faille la plus intéressante de la région. Le lieu de forage se situe sur une parcelle de 4’793 m2 appartenant à l’Etat de Vaud. La parcelle est idéalement située en bordure de l’autoroute, sous une ligne à haute tension et à côté de la déchetterie intercommunale.
L’objectif d’EnergeÔ Vinzel est de produire de la chaleur pour alimenter des installations de chauffage à distance permettant de chauffer l’équivalent d’environ 1’500 ménages. Un premier raccordement reliera la centrale de chauffage à distance de l’éco-quartier Eikenøtt à Gland, situé à une distance de quelque 2’200 m.

Gland-04

La centrale géothermique, de par sa faible emprise au sol, limite au maximum son impact sur le paysage

Une solution respectueuse de l'environnement

La géothermie produit une énergie inépuisable et 100% naturelle provenant des profondeurs de la terre. Le projet de Vinzel permettra de produire de la chaleur renouvelable, 24h/24, indépendamment des saisons et des conditions atmosphériques, sans émissions de CO2. Par ailleurs, l’impact sur le paysage est minime puisque les équipements visibles sont réduits, l’essentiel se trouvant en sous-sol (voir photo).

Les partenaires

Pour mener à bien ce projet, un consortium a été créé entre Romande Energie SA, SEFA, la Société Electrique Intercommunale de la Côte SA (SEIC) et la Ville de Nyon. Les Communes d’Aubonne, d’Etoy, de Gland et de Nyon ont soutenu financièrement les études préliminaires. L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) et le Service cantonal vaudois de l’énergie (SEVEN) ont également participé en subventionnant à hauteur de 40% l’étude géophysique du projet. Courant 2016, la société EnergeÔ SA sera créée pour finaliser l’ensemble des études de mise à l’enquête ayant pour but la réalisation du projet de moyenne profondeur à Vinzel.

Site Internet du projet : http://www.energeo.ch

Communiqué du 20 mai 2015