9 juillet 2020

Assemblée générale ordinaire 2020

Communiqué de presse 1er juillet 2020, Aubonne

Dans un contexte particulier dû à l’épidémie du Covid-19 et conformément aux mesures récemment adoptées par le Conseil fédéral, l’Assemblée générale ordinaire de la SEFA s’est tenue le jeudi 25 juin 2020 au siège de la société à Aubonne sans la présence physique des actionnaires.

Les bénéfices de l’année 2019 ont été positifs. En outre, des investissements importants sont prévus afin d’adapter les infrastructures aux futurs besoins de la région.

La SEFA n’ayant pas pu célébrer son 125e anniversaire comme prévu, le montant budgété pour la fête a été utilisé pour différentes actions de soutien aux habitants et commerces locaux.

L’ensemble des propositions du Conseil d’administration ont été approuvées, notamment le rapport de gestion, les comptes 2019, et la distribution d’un dividende de CHF 7.50 par action de série A et 75.- pour les actions de série B.

 

Eléments-clés du Rapport de gestion 2019

Le bénéfice de l’exercice se monte à CHF 1'728'000.-, soit CHF 77'000.- de plus que prévu au budget. Cette croissance s’explique par le bon développement de l’activité d’installations électriques, notamment en lien avec l’accent mis sur le développement de notre entité photovoltaïque, additionné d'importants travaux d’éclairage public qui ont été réalisés et par l’augmentation du nombre de raccordements d’immeubles.

Investissements majeurs pour des infrastructures durables

Comme à sa création, il y a 125 ans, la SEFA se doit de réinvestir massivement pour doter cette région du Coeur de la Côte d’infrastructures performantes et durables, en particulier dans le domaine de la production d’énergie renouvelable et des réseaux de télécommunications. Ces investissements, selon la stratégie CAP 2025, sont évalués à 45 MIOS pour les 5 ans à venir.

Résolutions adoptées

  • Réélection de M. Nicolas Suter en qualité de membre du Conseil d’administration, pour un mandat de quatre ans, soit jusqu’à l’Assemblée générale ordinaire de 2024
  • Réélection de KPMG SA, à Lausanne, en qualité d’organe de révision pour l’exercice 2020
  • Modification de la raison sociale de l’entreprise comme suit : Société Electrique des Forces de l’Aubonne SA (SEFA) en lieu et place de SOCIETE ELECTRIQUE DES FORCES DE L’AUBONNE SA
  • Distribution d’un dividende de CHF 7.50.- par action de série A et CHF 75.- pour les actions de série B par action au titre de l’exercice 2019. Le montant total des dividendes versés s’élèvera ainsi à CHF 750'000.-
  • Décharge au Conseil d’administration

125e anniversaire et Prix de la transition

La fête pour le 125e anniversaire qui devait avoir lieu en juin 2020 est déplacée à 2021. À l’occasion de cet anniversaire, la SEFA a organisé le prix de la transition afin d’encourager une dynamique locale de transition et valoriser les projets qui impactent positivement notre région. 125’000CHF pour soutenir le tissu économique local Solidaire et proche de ses clients, la SEFA a décidé d’investir CHF 125'000.- à l’occasion de son 125ème anniversaire afin de soutenir le tissu économique local et le dynamisme durable de notre région face aux épreuves que nous traversons en cette période de pandémie, notamment par les mesures suivantes :

  • Soutien aux commerçants de notre zone de de émis par le site internet soutien-aux-commercantsmorges. ch
  • Gratuité des abonnements de téléphonie fixe et mobile, pour tous, pendant un mois<
  • Gratuité des abonnements SEFA Multimédia pendant trois mois, pour les commerçants inscrits sur le site internet précité

Le Conseil d’administration et la direction remercient chaleureusement les actionnaires, petits et grands, pour leur confiance et soutien depuis les origines, ainsi que les clients et partenaires, tant les particuliers et communes que les PME ou grandes entreprises, pour leur fidélité et l’excellente collaboration.

Assemblée générale ordinaire 2020

Assemblée générale ordinaire 2020

Les bénéfices de l’année 2019 ont été positifs. Des investissements importants sont prévus afin d’adapter les infrastructures aux futurs besoins de la région.