6 février 2024

Chauffage à distance à Bougy-Villars : c'est parti !

Communiqué de presse, le 6 février 2024 à Aubonne

Chauffage à distance à Bougy-Villars : cette fois c’est parti !

Le Conseil général de Bougy-Villars a validé, mardi 30 janvier dernier un crédit complémentaire de 940'000 francs pour le financement du chauffage à distance. Ce projet d'envergure, à l’échelle de la commune, qui permettra à Bougy-Villars de franchir une étape importante dans sa transition énergétique et de se conformer à la nouvelle loi cantonale sur l'énergie, débutera finalement, après de multiples péripéties, en avril prochain et sera réalisé par CAD Bougy-Villars SA, partenariat entre la Municipalité et la SEFA.

"C'est avec un immense soulagement et une grande satisfaction que nous pouvons enfin mettre en œuvre ce projet crucial pour l'avenir de notre commune", se réjouit Claude-Olivier Rosset, Syndic de Bougy-Villars.

"La collaboration avec la population, les autorités locales et l'entreprise SEFA a été exemplaire et nous tenons à les remercier pour leur patience et leur soutien indéfectible."

Un projet ambitieux et pertinent

Le chauffage à distance de Bougy-Villars présente de nombreux avantages pour la commune et ses habitantes et habitants :

•    Une source d'énergie propre et renouvelable :

Le chauffage à distance sera alimenté par des plaquettes de bois provenant de la région et permettra ainsi d’économiser près de 100'000 litres de mazout et 270 tonnes de CO2 par année.

    Un confort accru et une meilleure efficacité énergétique :

Le chauffage à distance offre un confort inégalable. La suppression de la citerne et de la chaudière permet de gagner de la place et d’éviter les odeurs de mazout. La sous-station du chauffage à distance installée à la place de la chaudière est très compacte, ne produit aucun bruit et sans entretien. Les biens immobiliers raccordés au chauffage à distance se voient ainsi valorisés.

•    Modernisation des infrastructures :

La SEFA profitera de ces travaux de chauffage à distance pour moderniser son réseau multimédia et son réseau électrique.

Le réseau multimédia équipé de câbles coaxiaux des années 1980 sera équipé par des câbles fibre optique qui permettront de suivre les évolutions technologiques à venir : accès Internet très haut débit, télévision UHD (Ultra Haute Définition, 4K – 8K), services interactifs, etc.

Le réseau électrique sera modernisé pour continuer à assurer la qualité d’approvisionnement et l’évolution technologique, comme par exemple, les bornes de recharges pour véhicules électriques.

Un financement et un calendrier validés

Le budget initialement prévu à 2'500'000 francs a dû être revu à près de 2'900'000 francs en raison de la crise du COVID, de la guerre en Ukraine et de la flambée des prix des matériaux de construction et des équipements techniques. Le Conseil général a plébiscité à une large majorité (35 oui, 1 non et 3 abstentions) le crédit complémentaire nécessaire pour finaliser le financement du projet.

Quelques chiffres-clés

Début des travaux : Avril 2024

Mise en service :

•    Premiers clients : Octobre 2024

•    Clients restants : Automne 2025

Chauffage des bâtiments :

•    7 bâtiments communaux

•    23 clients privés (à terme, plus de 40)

Combustible : Plaquettes de bois (circuit d'approvisionnement court, prix stables)

Participation au capital-actions de CAD Bougy-Villars SA :

•    Commune : 65%

•    SEFA : 35%

Un projet exemplaire pour la transition énergétique

"Ce projet ambitieux est un symbole fort de l'engagement de Bougy-Villars en faveur d'un avenir durable", souligne Laurent Balsiger, directeur général de la SEFA. "Le chauffage à distance contribuera à améliorer la qualité de vie des habitantes et habitants, à réduire notre impact environnemental, à anticiper sur la nouvelle loi cantonale sur l’énergie qui devrait entrer en vigueur en 2025 et à moderniser toutes les infrastructures dans le bourg historique de Bougy-Villars. C'est un projet exemplaire qui, nous l'espérons, inspirera d'autres communes à s'engager sur la voie de la transition énergétique."