11 septembre 2023

Questions fréquentes sur les tarifs d'électricité

Est-ce que le prix de l’électricité sur la zone SEFA va augmenter en 2024 ?

Oui, le prix de l’électricité pour les clients SEFA augmentera de 2,8% (TTC, en prenant le tarif Albona Simple comme référence).

Quel sera le prix pour une maison individuelle ? pour un appartement ?

Pour une maison individuelle consommant 4500 kWh/an, l’augmentation sera d’environ 6 CHF/mois (TTC, pour un tarif Albona Simple).

Pour un appartement consommant 1600 kWh/an, l’augmentation sera d’environ 2 CHF/mois (TTC, pour un tarif Albona Simple)

Pourquoi le prix augmente encore ?

L’augmentation du prix est le résultat des trois facteurs suivants :

  • Augmentation des coûts du réseau, autant local que régional et national. Pour assurer une transition énergétique sûre il est nécessaire de moderniser le réseau électrique suisse construit il y plus de 50 ans.
  • Ajout d’une nouvelle taxe par le conseil fédéral. En automne 2022 le Conseil Fédéral a choisi d’introduire une nouvelle taxe sur les factures d’électricité, la « taxe pour la réserve hivernale » qui servira à sécuriser notre approvisionnement électrique pour l’hiver et réduire les risques de pénuries.
  • Augmentation de la TVA de 7.7% à 8.1% suite à l’acceptation de la réforme AVS 21 en septembre 2022, par le peuple suisse.

Que fait la SEFA pour contenir cette augmentation ?

Parmi les différents éléments qui constitue le prix de l’électricité, la SEFA n’a de pouvoir d’action que sur le prix de l’énergie et le coût du réseau local (voir comment se forme le prix de l’électricité dans cette video). Grâce à son approvisionnement hydraulique local et une stratégie d’approvisionnement prudente, la SEFA a pu diminuer de 1ct/kWh le coût de l’énergie pour 2024. La diminution de la partie « énergie » dans le prix total de l’électricité a permis de compenser partiellement la hausse entraînée par les facteurs externes à la SEFA (voir réponse précédente).

Est-ce que cela va augmenter encore en 2025 ?

Il est difficile de prévoir l’avenir pour la composante « énergie ». En effet, les éléments qui sont les plus à risque d’influencer les prix de l’électricité pour la SEFA sont :

  • De nouvelles périodes de sécheresse qui feraient significativement diminuer la production locale en électricité hydraulique et obligerait la SEFA à acheter plus sur le marché.  
  • Une hausse soudaine des prix du marché à la suite d’événements géopolitiques.

Que peut-on faire pour que ces augmentations n’arrivent plus ?

Pour se protéger au maximum de ces risques, il faut augmenter la production locale et varier les sources de production (hydraulique, solaire, éolien) afin de pouvoir garantir en tout temps assez d’énergie à des prix stables.

Que puis-je faire pour réduire ma facture ?

Le kWh que l’on ne consomme pas sera toujours le plus écologique et le plus rentable ! Pour réduire sa facture, il faut commencer par faire des économies d’énergie. Essayez de cibler quels sont les appareils les plus gros consommateurs chez vous et adoptez le réflexe de les débrancher ou les utiliser de façon modérée. Dans une maison individuelle les plus gros consommateurs sont souvent : les pompes à chaleurs (piscine et/ou chauffage), les chauffages électriques, les voitures électriques, les caves à vin, les appareils électroménagers (four, frigo, machine à laver). Si cela est possible, installer des panneaux solaires sur son toit est une bonne idée car cela permet de diminuer sa facture en consommant moins d’électricité depuis le réseau.